Insane survit grâce à vos dons. Si le magazine vous a été utile, pensez à faire un geste !

Notre partenaire SpeakEasy vous aide à trouver un·e psychologue qui vous convient !

Illustration: Salomé Sellouk

SpeakEasy est partenaire d'Insane, et son but est de vous aider à trouver le ou la psychologue qui vous convient. Découvrez son interview !

 

Insane : Qu'est-ce que SpeakEasy ?

SpeakEasy : SPEAK EASY est un projet entrepreneurial humain qui vise à aider les personnes à mieux choisir leur psychologue. Concrètement, SPEAK EASY propose des profils de psychologues, psychanalystes ou psychothérapeutes qualifié·e·s selon les critères, les exigences, la personnalité et la situation de la personne.

Ainsi, on recommande des professionnel·le·s qui sont adapté·e·s aux besoins et à la personnalité de chacun·e. Et on le fait gratuitement.

L'objectif est d'optimiser ce qu'on appelle l'alliance thérapeutique ; c'est-à-dire le sentiment de confiance, de plaisir, d'aisance et d'engagement entre le/la thérapeute et le/la patient·e. Sans alliance thérapeutique, pas de travail thérapeutique.

 

Pour autant, beaucoup de personnes choisissent mal ou au hasard leur psychologue et prennent le risque d'entamer une thérapie avec quelqu'un qui ne leur correspond pas. Ce qui est logique car l'offre thérapeutique est très importante, notamment avec les plateformes comme Doctolib ou Psychologue.net. Il y a de plus en plus de choix. Les profils ont tous des titres, fonctions ou approches différentes. C'est un peu la jungle et il est dur de s'y retrouver.

 

SPEAK EASY tente modestement de changer cette approche pour que la thérapie devienne une pratique simple, naturelle et plaisante.

 

Insane : Qui es-tu, Clément, fondateur de SpeakEasy ?

SpeakEasy : Je m'appelle Clément, j'ai 27 ans et j'ai fondé SPEAK EASY car je me suis retrouvé moi-même confronté à la difficulté de trouver un·e psychologue qui puisse me correspondre. Après avoir terminé ma thérapie, je me suis rendu compte que trouver le/la bon·ne psychologue adapté·e à soi était réellement un gage de qualité pour mener à bien sa thérapie.

 

J'ai donc voulu proposer une solution pour que plus de gens puissent sauter le pas sans se poser la question d'où chercher, comment chercher, quel critère prendre en compte etc.

 

Insane : Quel est le business model de SpeakEasy / combien ça coûte ?

SpeakEasy : SPEAK EASY propose un accompagnement absolument gratuit car l'objectif est de démocratiser la psychothérapie. Démocratiser signifie l'ouvrir et le proposer à un maximum de personnes. Dans cette optique, le service se devait d'être gratuit pour ne pas empêcher certain·e·s qui ont moins de moyens de pouvoir en bénéficier.

 

Le modèle économique de SPEAK EASY va être amené, au fur et à mesure du temps et du succès rencontré, à évoluer, mais on fera toujours en sorte de garder un accompagnement gratuit pour les patient·e·s.

 

Insane : Qu'est-ce qui t'a donné l'idée de créer SpeakEasy ?

SpeakEasy : Ce qui m'a motivé à créer SPEAK EASY, c'est ma propre expérience personnelle de patient qui a voulu consulter quelqu'un pour échanger sur ses difficultés et qui a eu du mal à trouver la personne qui a su me mettre à l'aise, me rassurer, m'écouter de la manière dont j'avais besoin...

L'alliance thérapeutique est une alchimie qui se crée entre deux personnes ; or comme toute alchimie elle peut être plus ou moins longue à trouver. Il ne faut pas se décourager si on ne trouve pas la personne qui nous convient dès la première séance.

 

La motivation de SPEAK EASY est de permettre à un maximum de gens de pouvoir consulter de manière simple et efficace sans être freiné·e par un manque de temps, d'argent, de connaissances ou de motivation.

Au-delà des recommandations que l'on fait pour nos utilisateurs et utilisatrices qui nous demandent de l'aide, SPEAK EASY propose du contenu éducatif sous différents formats (interview, vidéo, articles, schémas...) afin de mieux comprendre la psychothérapie et ses enjeux.

Nous souhaitons chasser les idées reçues et préjugés qui empêchent les gens de se lancer ou les freinent.

 

Insane : Quels défis as-tu rencontrés ?

SpeakEasy : Les principaux défis auxquels j'ai dû faire face sont :

  • Les différentes connaissances que j'ai dû apprendre en un temps réduit pour bien comprendre l'univers de la psychologie
  • Convaincre les psychologues et autres professionnel·le·s qu'il était utile pour eux et elles de me rencontrer ; crédibiliser mon projet et ma démarche auprès des professionnel·le·s de la psychologie
  • Attirer mes premier·e·s utilisateurs et utilisatrices ; c'est à dire convaincre des gens de se laisser guider afin de sauter le pas et mieux se connaître (ce qui est vraiment un immense défi personnel)

 

Insane : Quelles sont les évolutions à venir pour SpeakEasy ?

SpeakEasy : SPEAK EASY a déjà bien évolué au fil des mois. Aujourd'hui nous proposons un accompagnement sous 2 formats différents :

  • Un format téléphonique via un appel de 30 minutes afin d'échanger avec la personne sur son besoin et sa situation
  • Un format écrit via un questionnaire complet, rapide et efficace qui nous permet de collecter toutes les données nécessaires pour notre recherche de profil

 

Tout se passe sur notre site https://www.speakbyspeakeasy.com, accessible sur mobile et ordinateur.

 

Si la demande s'accroît, on proposera sûrement une expérience utilisateur d'une plus grande qualité avec davantage de fonctionnalités, des tâches automatisées qui rendront les délais plus courts, une interface plus travaillée disponible pourquoi pas via une application mobile...

 

En ce qui concerne les autres pays, SPEAK EASY n'est pas fermée à s'ouvrir à d'autres pays à la seule condition d'être capable de proposer une solution d'aussi bonne qualité qu'en France. Si les conditions ne sont pas réunies, notre projet restera national. A l'heure actuelle, la priorité reste la France et d'aider les Français·e·s.

 

Enfin en ce qui concerne les psys, SPEAK EASY essaie toujours au maximum de rencontrer et d'échanger avec différents profils de psychologues. Sans ces échanges d'une grande richesse, notre service serait de qualité moindre.

J'espère que dans le futur SPEAK EASY aura bien grandi et que l'envie des psychologues de nous rencontrer et de collaborer sera aussi forte que de notre côté.

 

Insane : Un dernier mot ?

SpeakEasy : Pour terminer, j'ai envie de dire à tous les gens qui sentent au fond d'eux mêmes qu'ils ou elles pourraient être plus épanoui·e·s et heureu·x·se de sauter le pas et d'aller consulter quelqu'un, afin d'échanger sur ce qui ne va pas et de comprendre comment améliorer les choses.

 

C'est toujours un peu effrayant de se lancer au début ; on hésite, on doute, on a peur de ne pas y arriver ou de ne pas être compris·e... Mais à l'arrivée, on en sort grandi·e, apaisé·e et tellement fier·e de soi-même ; fier·e de mieux se connaître et comprendre, d'être une meilleure version de soi-même !

 

Car il vaut toujours mieux quoi qu'il en coûte "se débarrasser de sa peur plutôt que d'apprendre à vivre avec".

Effets secondaires : comment leur damer le pion
Qu'est-ce que la pair-aidance et pourquoi créer un Ordre des pair-aidant·e·s ?